La maternité de Rambouillet

Ces derniers temps, je me suis consacrée à une mini puce de 50 cm et 3 kg 600. Je commence enfin à sortir la tête de l’eau et les nuits, un peu plus longues, me permettent de reprendre l’écriture. Pour aborder cette expérience, je vais d’abord vous parler du lieu où tout commence. La maternité de Rambouillet.Un endroit en apparence froid (en apparence seulement car quand on y passe plusieurs heures voire plusieurs jours, on a l’impression d’être en pleine canicule !). C’est le lieu où l’on doit faire confiance à des personnes que l’on n’a jamais vues, que l’on ne connait pas. Ils ont entre leurs mains une sacrée partie de nos vies ! 

5 jours à la maternité de l’hôpital de Rambouillet

  • le corps médical : sage femme, anesthésistes, puéricultrices au top ! Toutes ces personnes m’ont bien accompagnées que ce soit le jour J en vue de la césarienne ou les jours suivants la naissance. J’ai juste un bémol sur certains gynécologues qui, non contents d’être réveillés dans la nuit, ou blasé de leur boulot m’ont très mal accueillie. Le parcours fut un peu compliqué notamment pour comprendre le déroulé de la césarienne (avant,pendant et après).
  • Miam miam : ceci exprime parfaitement les repas qui m’ont été servis et pourtant je suis très difficile. Les 2 séjours passés à la maternité ont, à chaque fois, été d’agréables surprises. J’ai tout dévoré et me suis même régalée ! Je vous conseille quand même de prévoir dans votre valise de maternité vos petits péchés mignons favoris (gâteaux apéros/chips ou sucrerie type chocolat, ça fait toujours du bien au moral).

Bon à savoir :

    • Vous avez la possibilité de changer la composition de vos menus (et vous avez du choix).
    • Votre petit déjeuner est un plateau repas que vous devez aller chercher au « self service ». Si vous ne pouvez pas vous lever car césarisée, votre conjoint peut y aller pour vous ou une sage femme pourra vous l’amener. Don’t panic vous mangerez !
    • La cafétéria est très pratique également pour votre conjoint, qui pourra se restaurer et prendre un repas avec vous ou vous rapporter un petit goûter.
    • Dodo « cola mon ptit frère » : sachez que votre mari peut rester à vos côtés la nuit. Un lit d’appoint est disponible. C’est bien pratique la 1ère nuit (et les suivantes) pour éviter le coup de blues et surtout si vous êtes incapable de vous occuper de votre enfant . Côté dodo, le personnel veille à ne pas débarquer aux aurores dans votre chambre, l’insonorisation est bonne car je n’ai pas été gênée par les voisines et leur bébé.
  • Bienvenue : de l’arrivée jusqu’à la sortie, nous sommes bien accueillies.
    • Les salles de naissance sont plutôt agréables pour un hôpital. Pendant le travail, vous pouvez vous « relaxer » dans une pièce « zen » avec un canapé pour se détendre à 2, ou prendre un bain pour faire avancer le travail. N’hésitez pas à le demander car parfois le personnel n’y pense pas. Tout cela malheureusement, je n’ai pas pu en profiter un autre sort m’attendait…
    • En cas de césarienne (ah ça… je connais mieux…), votre mari peut être présent si elle est programmée. En cas d’intervention d’urgence, il faut insister davantage mais il pourra venir vous soutenir.
    • Les visites sont autorisées l’après midi. Le défilé peut commencer à partir de 13h30 !

Et surtout profitez de ces moments merveilleux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s